Chargement en cours

Écrire pour rechercher

Antoine Chaput

Antoine débute dans le monde
de l’image comme photographe publicitaire au sein d’un des plus grand studio de la région Bordelaise.
Il s’oriente ensuite dans l’audiovisuel et fort d’une formation dans la production, il officiera comme assistant casting sur de nombreux téléfilms
et séries françaises. En 2013 il fonde We Want Art! et réalise des vidéos documentant le monde du street art. Plus récemment, il mettra en image les évolutions de la Métropole bordelaise pour la biennale Agora et entamera une collaboration avec l’Institut Culturel Bernard Magrez. Curieux et créatif, il s’engage dès le départ dans l’aventure Bordophonia avec l’envie de développer de nombreux formats vidéos

 

Élodie Vazeix

Animatrice radio sur FIP et journaliste culturelle, longtemps responsable du webzine Happe:n Bordeaux, Elodie passe régulièrement de l’autre
côté du clavier pour coordonner des projets culturels (théâtre, musique, performances) et en assurer la promotion. Elle a travaillé pour les Vivres de l’art, la guinguette de Cadillac et lance aujourd’hui Komos Structura. Après avoir orchestré le projet
Carte Rose dans le cadre de la saison Paysage Bordeaux 2017 aux côtés de Guillaume Fédou et de Franck Tallon, elle intègre l’équipe de Bordophonia dans le but de poursuivre cet objectif de révéler la ville autrement et d’encourager les coopérations.

Guillaume Fédou
Archéo-néo-bordelais, Guillaume
a grandi ici dans les années 80 avant de passer 25 ans à Paris et à l’étranger avant de revenir en 2015 en pleine épidémie d’« identité heureuse ». Auteur, chanteur, journaliste, agitateur, ancien rédacteur en chef du magazine Playboy et « goal volant » de Darwin, il donne également des cours de rétro- marketing dans des écoles comme Kedge, l’ISEG, l’EFAP et l’Université Bordeaux IV (aujourd’hui Université de Bordeaux). Albigeois de naissance, il est fou de sa ville adoptive et adaptée, à ses folles envies, dont il a déployé une partie lors de la Carte Rose avec Élodie Vazeix et Franck Tallon, et déjà Antoine Chaput à la vidéo. Ainsi il aime à dire qu’il n’a pas créé Bordophonia mais que Bordophonia s’est créé de lui-même.

 

Nathalie Chapuy

Animatrice radio sur FIP et journaliste culturelle, longtemps responsable du webzine Happe:n Bordeaux, Elodie passe régulièrement de l’autre
côté du clavier pour coordonner des projets culturels (théâtre, musique, performances) et en assurer la promotion. Elle a travaillé pour les Vivres de l’art, la guinguette de Cadillac et lance aujourd’hui Komos Structura. Après avoir orchestré le projet
Carte Rose dans le cadre de la saison Paysage Bordeaux 2017 aux côtés de Guillaume Fédou et de Franck Tallon, elle intègre l’équipe de Bordophonia dans le but de poursuivre cet objectif de révéler la ville autrement et d’encourager les coopérations.

Franck Tallon
Franck Tallon, graphiste et directeur artistique, travaille dans les champs culturel et institutionnel.
Ses réalisations, sur des projets nationaux tant qu’internationaux, se situent au carrefour de l’art et de la production. Parallèlement à son agence, il est directeur artistique de la revue Le Festin, gère la communication du TnBA / Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine et de La Manufacture CDCN Nouvelle-Aquitaine. Il est également cofondateur et directeur artistique du Journal culturel JunkPage. Il a été directeur artistique de La Cub / Communauté Urbaine de Bordeaux (aujourd’hui Bordeaux Métropole) de 2009 à 2015. Déjà directeur artistique de la Carte Rose aux côtés d’Élodie Vazeix et Guillaume Fédou, il est logiquement le DA de Bordophonia.

 

Charlotte Saric

Après quelques années à l’étranger, Charlotte Saric, journaliste indépendante s’est réinstallée à Bordeaux où elle écrit pour Zut, Gourmets de France avant de collaborer à France 3, où elle anime l’émission musicale Noa Pop. Elle tient la rubrique érotique de Rue89 et c’est en écrivant pour l’édition française du magazine Playboy qu’elle rencontre Guillaume Fédou qui l’embarque pour cette aventure qu’est Bordophonia. Elle y crée le format à succès « B à X », autour de vidéos courtes basées sur un questionnaire intuitif et intime, mais a beaucoup d’autres idées en magasin !

François Parrot

Figure de la vie bordelaise, de jour comme de nuit, François a d’abord démarré comme comédien pendant un an au Théâtre du Soleil aux côtés d’Ariane Mnouchkine, à Vincennes.
Puis il passe en coulisses et devient directeur technique et responsable arts plastiques du Festival Sigma à Bordeaux pendant 12 ans. Il enchaîne en devenant directeur technique du ballet français de Nancy avec Patrick Dupont. De retour à Bordeaux, il fonde l’agence Côte Ouest il y a 25 ans qui va lancer les Fêtes du vin et du fleuve, Novart, Agora… et d’autres évènements tels que le Festival de jazz d’Andernos, ou la Fête de la fleur dans des châteaux du bordelais. Il est le «Consigliere » de Bordophonia, notre garant moral et artistique !

 

Claire Sécula

Bordelaise de naissance, Claire suit sa scolarité aux quatre coins du monde, ce qui lui procure une grande ouverture d’esprit ainsi qu’une curiosité sans limite. À Paris elle occupe différents postes en agence média gérant la communication publicitaire de groupes internationaux, notamment chez Carat. Afin d’avoir une vie correspondant plus à ses attentes artistiques, elle change de voie professionnelle et s’installe au cœur de la bohème bordelaise. Son appétence pour la création et le challenge l’amène à rejoindre Bordophonia. Une association dont elle partage les convictions, et également les ambitions. Toujours à l’affût, elle veille notamment à la création de notre site web.

Anne-Sophie Gaigeard

Curieuse née et globe-trotteuse
à ses heures, Anne-Sophie a toujours pris plaisir à fouiller les villes dans lesquelles elle pose le pied avant d’en peindre l’atmosphère d’une plume acidulée. Après quelques sauts de puces à Berlin, en Espagne, au Luxembourg et en Australie, c’est à Bordeaux, sa ville de cœur, que cette quadrilingue au parcours aussi atypique que varié pose ses bagages. Rédactrice, chargée de communication, community manager pour différents médias tels que Le Bonbon, Bordeaux Tendances, C’Bon et aujourd’hui Bordophonia, elle est avant tout une bordelaise qui a à cœur de mettre en lumière Bordeaux, ses histoires, ses commerçants,
ses spots qu’ils soient secrets ou incontournables mais aussi ses événements.